UN ORGANISME VOUÉ AU RESPECT DES DROITS DES USAGERS ET À LA QUALITÉ DES SERVICES DU RÉSEAU DE LA SANTÉ ET DES SERVICES SOCIAUX. 


Regard sur l’organisme


Le Centre d’Assistance et d’Accompagnement aux Plaintes (CAAP) est un organisme régional indépendant, mandaté depuis 1993 par le ministre de la Santé et des Services sociaux, afin d'offrir un soutien aux usagers insatisfaits des soins et services rattachés au réseau de la santé et des services sociaux. 

Le CAAP travaille en partenariat avec les commissaires aux plaintes et à la qualité des services et le Protecteur du citoyen en facilitant la communication et la conciliation auprès des instances concernées. 


Ses services sont sans frais, hautement confidentiels et disponibles partout en Montérégie.  

 

Le conseil d'administration  

Le conseil d'administration du CAAP-Montérégie est composé d'administrateurs bénévoles issus de l'ensemble de la Montérégie.  De par leur implication, chaque dirigeant démontre un intérêt particulier pour le domaine de la santé et des services sociaux.  Plusieurs ont même déjà oeuvré dans cette sphère d'activités au cours de leur carrière professionnelle.

M. Claude Avakian, président (Granby)
Mme Jinny Robichaud, Vice-présidente (Granby)
M. Yvan Huard, Trésorier (Saint-Jean-sur-Richelieu)
M. Guillaume Grignon Lemieux, Secrétaire (Saint-Jean-sur-Richelieu)
M. André Côté, Administrateur (Granby)
Mme. Micheline Deschamps, Administatrice (Saint-Jean-sur-Richelieu)
M. Jean Thouin, Directeur général 


Visibilité et qualité des services

 
Aujourd’hui, en ce début de 21e siècle, le CAAP Montérégie doit voir grand. Avec près de 1,5 million d’usagers sur son territoire, les défis sont de taille. Nous croyons que les insatisfactions vécues par les usagers du réseau de la santé et des services sociaux doivent être communiquées aux instances du régime d'examen des plaintes. Porter plainte est une démarche constructive, un moyen d'exercer ses droits en même temps qu'elle contribue à améliorer la qualité des soins et des services. Le CAAP-Montérégie est là, pour vous.

Contactez-nous pour savoir comment nous pouvons vous aider.

Vidéo: 4 novembre 2016

Entrevue du CAAP Montérégie avec Éric Latour 19 octobre 2016 (2e partie, à 15 min 30 sec)

[...]
En savoir +

Actualités

En bref

7 avril 2017

Améliorer les services en santé : s'impliquer activement au sein du CAAP Montérégie

Montérégie, le 6 avril 2017.  Fier de ses 24 années d’existence, le CAAP Montérégie offre deux postes d’administrateurs bénévoles au sein de son conseil d’administration très dynamique : une occasion unique de s’accomplir et de contribuer au bien-être et au développement social de la communauté montérégienne. Le CAAP Montérégie est un [...]
En savoir +

9 février 2017

Lettre d'opinion du CAAP Montérégie parue dans le Canada français : les représailles et la maltraitance

La crainte des représailles dans le secteur de la santé

 

À l’heure où le sujet de la maltraitance des personnes âgées fait l’objet d’actualité avec le récent projet de loi 115, déposé en octobre 2016 par la ministre responsable des Aînés et de la lutte contre l’intimidation, madame Francine Charbonneau, la crainte des représailles est un sentiment bien présent chez certaines personnes qui croient qu’en portant plainte dans le réseau de la santé et des services sociaux, celles-ci seront punies ou victimes d’une vengeance.

Malheureusement, la crainte des représailles constitue un obstacle à l’exercice de ses droits dans le réseau de la santé et des services sociaux. En vertu de sa mission d’assistance et d’accompagnement, le CAAP Montérégie croit qu’il y a des moyens possibles pour contrer ce phénomène.

Communiquer son insatisfaction vise principalement à améliorer les soins et la qualité des services. Il s’agit d’un droit reconnu par la loi sur la santé et les services sociaux (art. 16) et cela, sans représailles (art. 73). Les gens informés sont en mesure d’agir, d’exercer leurs droits et d’être satisfaits.

Jean Thouin, directeur général et résident de Saint-Jean-sur-Richelieu


En savoir +







Réalisation