4
Des vaccins dès la semaine prochaine

Dès la semaine prochaine, la vaccination de masse débutera au Québec. «Après les CHSLD et le personnel, on va passer à la population générale», a affirmé François Legault en conférence de presse le 23 février. Questions et réponses pour une vaccination sans soucis. 

Qui pourra se faire vacciner? 

Pour faire simple, le gouvernement a décidé de vacciner en premier, après les résidents de CHSLD et des RPA, les gens nés en 1936 ou avant (85 ans et plus). 

Je suis à l’extérieur de Montréal, quand vais-je avoir mon vaccin? 

La priorité sera aux Montréalais de 85 ans et plus au courant de la prochaine semaine, mais tous les Québécois de 85 ans et plus pourront obtenir un rendez-vous au cours des deux prochaines semaines. 

À partir de quand pourrais-je me faire vacciner? 

Dès le jeudi 25 février, il sera possible de prendre rendez-vous pour recevoir un vaccin à compter de la semaine suivante. 

Comment prendre rendez-vous? 

Le plus simple est de le faire par Internet à quebec.ca/vaccincovid. Sinon, en appelant au 1-877-644-4545.

De quoi ai-je besoin pour prendre rendez-vous? 

De sa carte d’assurance maladie, c’est tout! On s’assure également de l’avoir en mains au moment de la vaccination.

Quand recevrais-je une deuxième dose? 

Au moment de recevoir la première dose, un rendez-vous sera fixé pour la seconde dose. 

Quand le vaccin sera-t-il efficace? 

Le vaccin nécessite deux doses, la première peut prendre jusqu’à trois semaines avant d’avoir atteint sa pleine efficacité, a soutenu le premier ministre en conférence de presse. 

À quand mon vaccin si j’ai moins de 85 ans? 

«On pourrait commencer les moins de 85 ans dans deux semaines», a affirmé le gouvernement en conférence de presse. Les autorités restent toutefois prudentes, comme la vaccination dépend des doses reçues, qui se chiffrent en moyenne à 100 000 jusqu’à présent.  

Est-ce que je risque de ne pas avoir de place? 

Selon le ministre de la Santé, la population de 85 ans et plus est d’environ 200 000 personnes au Québec. Avec 200 000 doses à recevoir dans les deux prochaines semaines et les quelque 40 000 en banque, il est réaliste de croire que tous auront leur place.

Source : Sandrine Champigny, Le Bel Âge

À lire également